Rechercher
  • Gaétane Gilliot

Faire confiance


C'est fou comme le personnage peut commencer à douter de lui, de sa valeur, de sa place dans le monde ou dans le coeur des autres. Ces pensées qui nous dévalorisent ou qui nous comparent sans cesse aux autres.

C'est incroyable de se dire que toutes ces pensées sont créés et nourries par... "nous-même". L'énergie et l'attention qu'on donne à ces pensées, la foi que l'on porte à ces propos.

La première question est: qui sommes-nous? Ou que sommes-nous?

Sommes-nous un ensemble de pensées? Non, sinon on ne pourrait pas les observer...

Sommes-nous ces sensations de manque ou de mal-être? Non, sinon on ne pourrait pas les observer...

Par contre, nous savons que nous sommes présents, conscients de ces pensées-sensations.

Et si nous restons dans cette conscience des pensées - plutôt que de les écouter - que se passerait-il? Si nous restons simplement témoin, sans identification aux pensées? Que resterait-il de ces doutes?

Probablement un sentiment de paix, de confiance, de foi inébranlable dans la vie... car nous savons que nous ne sommes pas ce personnage mais que nous sommes ce qui est conscient de celui-ci. Et la conscience, elle, ne doute pas...

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout